Les bleuets frais enrobés de chocolat

,

Certes c’est la 5e fois que je viens au Québec, et pourtant je n’avais jamais entendu parler de ce délice sucré, c’est seulement cette année que je l’ai découvert. Le week-end dernier, je suis partie en visite du côté du lac St-Jean et une de mes collègues m’avait dit : Goute aux bleuets aux chocolat !

Ni une, ni deux, en vadrouille sur les bords du lac, des panneaux annoncent que le joyau est là, frais, tout prêt à déguster. Obligée de m’y arrêter j’y ferai quelques provisions, le bleuet enrobé au chocolat étant une spécialité locale et d’une saison, il ne faut surtout pas les rater. La saison des bleuets étant de la mi-juillet à la fin aout, c’est un peu comme le Mont d’Or, si tu rates la saison, il faudra attendre un long bout avant de pouvoir y re gouter.

Quand tu commences une boîte de bleuets aux chocolats, tu ne peux pas t’arrêter de piocher. Mon coloc m’avait prévenue, une boîte de bleuets au chocolat, ça ne se partage pas, car elle disparaîtra en deux temps et trois mouvements. Et bien sûr c’est tellement bon qu’on récidive ! Nous sommes le 26 août ce qui veut dire que la fin de la saison est proche, sur un étalage du marché, le joyau est encore là, et d’un coup se retrouve encore une fois piégé dans mon sac, et bientôt dans mon ventre.

2 commentaires


  1. //

    Hein ?! Keuwah ?! Ils avaient réussi à te filer sous le nez ces petits bleuets chocolatés ? Contente que tes papilles y aient goûté et succombé. J’adore ça aussi. Est-ce que tu vas te lancer et essayer d’en faire des maison ?
    Bon et sinon, fais le plein de découvertes ; on arrive dans moins d’un mois maintenant ! 😉


  2. //

    Mais grave, la poutine de Claudette vous attend de pied ferme !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *