Tilcara et son crazy Carnaval

,

Tilcara se trouve à 25 min de Purmamarca et comme dit dans mon précédent post, en ce moment dans le nord de l’argentine c’est le Carnaval, on est vendredi donc cela reste encore calme mais en allant à Tilcara ce que je ne savais pas, c’est que c’est exactement là que tous les argentins viennent pour fêter le Carnaval. Le petit village passe donc de 5000 personnes à 20 000 personnes pour quelques jours.

Dans le bus, je me retrouve avec quelques argentins de mon auberge de Purmamarca, je les suis donc à l’arrivée pour trouver une auberge car je n’ai rien réservé et je sais qu’il ne faudra pas faire la fine bouche ! On s’arrêtera proche de la gare d’autobus à une auberge, les argentins connaisent le gars à la reception, il nous trouvera de la place mais pas de prix d’ami, à 30 dol la nuit quand habituellement c’est 10 dol…

On prendra l’aprem avec les 2 argentins pour aller marcher jusqu’a la gorge du diable et manger de bons empanadas bien locaux, delicioso ! Le village de Tilcara est aussi bien sympathique et on commence à sentir l’effervescence du Carnaval mais pour ce 1er soir, on le passera à jouer aux cartes à l’auberge.

Le lendemain, je pars me balader dans le village. Sur la plaza, l’ambiance du Carnaval monte en force. Je me mettrai discrètement sur un coté pour observer et prendre des tonnes de photos. Mais on ne peut échapper longtemps à la peinture et aux bombes à neige, donc après peu de temps, je suis recouverte, heureusement mon appareil photo échappe à ça.

En retournant à l’auberge je m’achète des munitions de bombe à neige et arrose toute personne qui essaiera de m’attaquer 😉 Après une petite pause à l’auberge, des argentins me proposent de les suivre pour aller à l’événement principal de l’après-midi, le déterrement du diable. Car selon la tradition, le diable se réveille pour une semaine de fête avant d’entamer le Carème. On sera finalement un groupe de 15 personnes de l’auberge, plus on est de fous, plus on rit. Et la bagarre de mousse a commencé dès la sortie de l’auberge !

On s’est ensuite dirigé vers la fameuse colline où toute le monde se réunit, quelle folie ! 15 000. personnes avec des bombes a neige, de la peinture plein la face mais étonnemment le tout dans la bonne humeur ! Des groupes de percussions sont aussi là, c’est la fête, tout le monde partage son mix de vin rouge – fanta ou vin rouge – coca.

On passera donc l’après midi à boire, s’arroser de bombe a neige et à admirer le fantastique paysage qui nous entoure. Quelques tortillas plus tard, nous rentrerons à l’auberge et vite l’appel de mon lit sera le plus fort. Avant tout il faudra se laver et bien sûr il fallait s’y attendre, coupure générale d’eau et d’électricité. C’est à coup de bac à eau froide dans le jardin que la douche se fera, frette en tabernak !

Mais quellle belle journée en bonne compagnie, le Carnaval à Tilcara c’est vraiment quelque chose à faire !

by

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *