Humahuaca la traditionnelle

,

Petit village du nord de l’Argentine, Humahuaca, avec des rues pavée et ses maisons de terre rouge est bien typique. En arrivant mardi, dernier jour férié, je trouve une auberge avec de la place. Ma chambre est remplie d’argentins, depuis 1 semaine je suis bien forcée de pratiquer car souvent je ne peux pas switcher à l’anglais car les gens ne le parlent pas.

Après m’être installée, je retrouve par hasard Anna dans le village, nous irons marcher jusqu’a un superbe point de vue et manger les typiques. Humitas et Tamales dans le seul resto que nous trouverons ouvert.

Le lendemain, mon objectif est de voir la fameuse montagne Ornocal. Pour s’y rendre, il suffit de se rendre vers le pont du village et là de demander aux gens qui ont un 4×4 pour y aller, c’est le petit business du coin. Je repère quelques touristes et leur demande s’ils ont trouver un chauffeur, je me joindrai à eux et retrouverai dans cette même voiture par hasard un argentin de mon auberge de Iruya.

1h de route panoramique, on se retouve à plus de 4000 mètres pour avoir une superbe vue sur cette montagne aux 14 couleurs, on a 1h pour admirer le paysage et souffrir à marcher 10 min à cette altitude, le souffle est vite manquant.

Retour au village, je me balade tranquilement, le carnaval de folie à presque disparu quand tout a coup, des gens paradent, dansent. Étant curieuse je les suis jusqu’au jardin où tout le monde s’arrêtera pour boire et grignoter. Je discute avec un vieux pour qu’il m’explique un peu :nous sommes   mercredi et pour eux selon la religion catholique, c’est le dernier jour du Carnaval, et c’est le jour qu’ils fêtent le plus. Il m’invitera a les suivre, je passerai donc avec eux de maison en maison, à boire tout ce qu’on me proposera et à manger pour finir dans un resto à encore manger et à danser, oui, même mois j’ai été forcée à essayer de danser de façon traditionnelle avec les petits mouchoirs, un peu ridicule à coté de ce couple de danseurs plutot professionnels.

J’aurai été vraiment chanceuse de participer à ce Carnaval de façon traditionnelle, il n’y avait que des argentins dans le groupe, ce fût différent de Tilcara mais aussi exceptionnel !

by

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *